• Je sais que beaucoup d’instituteurs sont contre à partir d’un certain âge, mais quoi de plus simple et de plus naturel ?   Chaque enfant est unique et évolue en fonction de ses besoins. Si un enfant a besoin de compter sur ses doigts, si ça le rassure, il faut le laisser faire !  Lorsqu’il aura plus confiance en lui, il s’arrêtera de lui même.  Nous voulons aujourd’hui que tous les enfants évoluent de la même manière, on veut l’égalité, mais il n’y a pas d’égalité entre les gens, il n’y a que des cas particuliers et des exceptions. On est tous différents sur plein de sujets. L’important c’est que chaque individu puisse évoluer et vivre sa vie en fonction de ses idées et de ses choix. 
  • Un ami pédiatre m’a expliqué que chaque enfant évolue de manière unique. Certains vont mettre les dents avant de commencer à marcher, d’autres vont marcher avant de parler… Il faut avoir confiance et prendre le temps de laisser son enfant grandir à son rythme. Pour son évolution dans le temps, c’est la même chose, avoir confiance en lui et lui donner confiance en lui.
  • Comme je le dis dans mon manuel, compter sur ses doigts a au moins deux avantages :   ils ne tombent pas en panne et sont reliés directement à notre cerveau.  
  • Pour compter sur nos doigts, il y a une évolution à avoir. Les petits , jusqu’à 4,5 ou 6 ans , les enfants comptent leurs doigts : 1,2,3,4,5,6,7,8,9,10. Ensuite ils commencent à faire des additions , s’ils doivent ajouter 6  et 2, ils retiennent 6 dans leur tête et ajoutent deux en ouvrant deux doigts l’un après l’autre  en continuant la numération ce sera alors 7 ,8. Le résultat sera donc 6+2 sera donc 8.
  • Alors n’hésitons plus, servons nous de nos doigts pour compter si nous en avons besoin, après tout, ce sont nos doigts, on en fait ce qu’on en veut !…